Mon espace candidat

Agent immobilier vs courtier : quelles différences ?

Agent immobilier vs courtier : quelles différences ?

Les métiers d’agent immobilier et de courtier sont différents par bien des aspects : missions, formation... On décrypte avec vous ces deux professions distinctes, mais qui peuvent également se compléter.

Le rôle de l’agent immobilier

Mettre en relation l’offre et la demande

Qu’il travaille dans une agence immobilière, en tant qu’indépendant ou pour le compte d’un mandataire, l’agent immobilier intervient lors des différentes transactions immobilières. Vente, achat ou location immobilière, il est l’intermédiaire entre un propriétaire bailleur et un locataire, mais également entre un vendeur et un acquéreur. L’agent immobilier est un véritable négociateur et a un devoir de conseil envers ses clients.

Dans le cadre d’une vente, l’agent immobilier fait signer un mandat simple ou exclusif au propriétaire. S’il s’agit d’un contrat exclusif, lui seul est habilité à trouver un acheteur. À l’inverse, le mandat simple, permet au vendeur de rechercher des acquéreurs potentiels par ses propres moyens et/ou de faire appel à d’autres agences immobilières. Les missions de l’agent immobilier lors d’une vente ou d’une gestion locative sont variées : estimation du bien, dépôt de l’annonce immobilière sur les principaux portails, gestion des visites, négociation du prix de vente ou encore rédaction d’un bail de location… Il est le meilleur allié des particuliers souhaitant se décharger de toutes démarches et ainsi gagner du temps.

De même, il accompagne les futurs acquéreurs dans toutes les étapes de leur achat immobilier : de la recherche de biens, au compromis de vente en passant par la signature de l’acte authentique chez le notaire.

Côté formation

Pour exercer en qualité d’agent immobilier, il faut être titulaire d’une carte professionnelle administrée par la CCI. Elle est délivrée après un BAC+2 (BTS Professions immobilières), une licence ou un master dans le domaine de l’immobilier.

En revanche, vous pouvez choisir de devenir conseiller immobilier indépendant, et ainsi travailler pour un mandataire lui-même détenteur de la carte T. Également appelé agent commercial, il participe au même titre qu’un agent à la réalisation de projets immobiliers.

Le rôle de courtier en crédit immobilier

Mettre en relation un acquéreur avec un organisme bancaire

Contrairement à l’agent ou au conseiller qui n’ont légalement pas le droit de renseigner leurs clients sur les emprunts financiers, le courtier en crédit immobilier intervient seulement dans la recherche de financement d’un projet immobilier. Il est sollicité par des particuliers souhaitant disposer des meilleures conditions pour emprunter ou avec des profils emprunteurs difficiles (salariés en CDD, à faibles revenus, personnes âgées…). Véritable expert dans son domaine, il doit être à l’affût de la moindre information sur le sujet (état du marché financier, différences entre les prêts immobiliers, cours des taux…). Depuis l’année 2017, celui-ci doit également suivre une formation annuelle de 7 heures afin de consolider ses connaissances de façon continue.

Véritable négociateur, le courtier immobilier déniche les meilleurs taux disponibles grâce à un réseau de partenaires bancaires et défend au mieux les intérêts de ses clients. Recherche du meilleur emprunt, négociation, rachat de crédit, il les accompagne dans tout le processus de création de leur dossier de financement et leur apporte son expertise du marché. Passer par un courtier permet ainsi à des particuliers d’accéder à la propriété plus facilement et de réduire leurs mensualités de crédit.

Côté formation

Le métier de courtier en crédit immobilier est accessible à toutes personnes ayant effectué une formation certifiante en opération de banque et service de paiement (IOBSP). Il est également obligatoire d’être immatriculé auprès de l’Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance (ORIAS) afin d’obtenir une carte professionnelle.

Un agent ou conseiller immobilier peut donc s’il le souhaite se spécialiser en courtage immobilier. Après avoir obtenu le statut d’intermédiaire en opérations de banque, celui-ci est parfaitement habilité à conseiller ses clients sur les emprunts financiers, et ce en toute légalité.

Demande d'informations