Le métier de conseiller immobilier

Qu'est-ce qu'un conseiller immobilier indépendant ?

Robert

Robert Misserlian 

Directeur de la performance réseau

Devenir conseiller immobilier indépendant

Vous recherchez un métier passionnant, dynamique et humain ?

Le métier de conseiller immobilier est sûrement fait pour vous ! Avant de sauter le pas, découvrez avec nous, tout ce qu’il faut savoir sur cette profession. 

personne au téléphone
visite immobilière famille
conseiller immobilier avec couple
homme dans la rue

Un métier unique

Le conseiller immobilier ne s’ennuie jamais !

Chacune de ses journées est synonyme de nouvelles rencontres et de nouveaux défis. Et pour cause, c’est un intermédiaire clé entre les acheteurs et les vendeurs, qui prend en charge les transactions immobilières de A à Z.

Pour un conseiller immobilier Optimhome, aucun jour n’est semblable à un autre : prospection, visites, négociations, animation d’une équipe commerciale … Les missions peuvent être nombreuses !

Expert dans son domaine, le conseiller immobilier appelé également agent indépendant en immobilier accompagne et participe à la réussite des projets de vie de ses clients. Au sein de son équipe ou en totale autonomie, il choisit lui-même son mode de travail. Contrairement aux agents immobiliers qui travaillent en agence, les conseillers immobiliers indépendants exercent depuis et autour de leur domicile.

A vous d’organiser librement vos journées, de fixer vos propres objectifs de ventes mais aussi vos objectifs de rémunération !

 

Des missions variées

Véritable couteau suisse du secteur, le conseiller immobilier n'exerce pas un, mais plusieurs métiers. Prospecteur, négociateur, conseiller et même décorateur. La routine ne fait pas partie de son vocabulaire !

Son activité principale consiste à mettre en relation des acheteurs et des vendeurs, à négocier et apporter tous les services en relation avec une transaction immobilière.

Pourquoi devenir conseiller immobilier indépendant ?

Vous répondez à un besoin essentiel : se nourrir, se vêtir et… se loger !

Se loger est d’ailleurs bien souvent, pour les particuliers, le projet de toute une vie. Le relationnel est donc au cœur de ce métier.

homme avec son fils

D'autres avantages à devenir conseiller immobilier

Se diversifier, ça vous tente ?

L’immobilier est un secteur porteur dans lequel les perspectives sont immenses. Pourquoi, par exemple, ne pas vous spécialiser dans l’immobilier de prestige ou l’immobilier neuf ? Nous vous proposons des formations continues pour vous accompagner tout au long de votre parcours professionnel.

L'attractivité de la rémunération​

Si un conseiller salarié d’une agence immobilière classique touche en moyenne 40 % de commission, le conseiller chez perçoit, quant à lui une rémunération de 70 % sur sa production personnelle ! Ses revenus peuvent rapidement augmenter grâce à notre programme de parrainage : + 14 % sur les ventes de son équipe de conseillers !

L'immobilier est et restera un secteur passionnant où l'on se sent utile !

Le plus beau métier du monde ? Peut-être bien !

Foire aux questions

Quelle est la différence entre agent immobilier et conseiller immobilier ?

La plus grande différence entre un agent immobilier et un conseiller immobilier réside dans son statut. En effet, un agent immobilier est titulaire de la carte professionnelle appelée « carte T » pour les transactions immobilières. Il doit obligatoirement en faire la demande auprès de la CCI. Pour l’obtenir, un agent immobilier doit disposer d’un diplôme (à minima un bac+2 comme un BTS professions immobilières), d’une validation des acquis de l’expérience (VAE) ou justifier d’une expérience allant de 3 à 10 ans, selon le cas, au sein d’une agence immobilière.

Un conseiller immobilier est en réalité un agent commercial inscrit au RSAC (Registre spécial des agents commerciaux). Celui-ci est mandaté par un agent immobilier titulaire de la carte T : cela peut être soit une agence immobilière soit un réseau de mandataires immobiliers. Il ne s’agit en aucun cas d’un lien de subordination, le conseiller immobilier indépendant est son propre patron. Pour devenir conseiller immobilier, une formation solide est toutefois nécessaire.

Au niveau du salaire, un agent immobilier salarié d’une agence reçoit généralement 40 % de la commission (honoraires facturés aux clients), tandis qu’un conseiller immobilier indépendant perçoit un pourcentage plus avantageux de la commission. Chez Optimhome, nous vous proposons 70% de la commission quel que soit votre chiffre d’affaires réalisé !

Quelle formation pour être conseiller immobilier ?

Contrairement à un agent immobilier, vous pouvez devenir conseiller immobilier sans diplôme. De même, si une certaine expérience est un plus, ce n’est pas obligatoire pour réussir dans cette profession. Il est, cependant, indispensable de suivre une formation dans le domaine afin d’acquérir certaines connaissances indispensables. Rejoindre un réseau de mandataires comme Optimhome vous permet de bénéficier d’un accompagnement complet pour monter en compétences rapidement. Notre parcours d’intégration sur 3 mois suivi de nos formations en présentiel et en e-learning vous permettront, d’apprendre et de vous perfectionner tout au long de votre carrière. À noter que les professionnels de l’immobilier sont soumis à une obligation de formation continue d’une durée minimale de 14h par an ou 42h durant trois années consécutives d’exercice (Loi Alur).

Pour réussir, un agent commercial en immobilier doit détenir plusieurs qualités et avoir un certain profil : empathie, écoute, rigueur organisationnelle et dynamisme sont les maîtres mots. Que vous soyez en reconversion professionnelle, débutant ou déjà pro de l’immobilier, il ne faut pas oublier que vous êtes avant tout un commercial ! Vous avez un rôle important dans la concrétisation du projet de vie de vos clients, qu’il s’agisse d’un vendeur ou d’un acquéreur.

Quel est le statut d'un conseiller immobilier ?

Pour débuter son activité professionnelle, un conseiller immobilier inscrit au RSAC doit créer une entreprise individuelle (EI). Cette forme juridique permet de choisir le régime fiscal de la micro-entreprise (anciennement auto-entreprise) très intéressant en tant que débutant. En effet, être auto-entrepreneur permet de ne pas payer de charges tant que vous ne réalisez pas de chiffre d’affaires, les démarches administratives sont simplifiées et les charges sociales sont relativement faibles. Vous pouvez également continuer à percevoir des indemnités Pôle Emploi.

 

Un agent commercial peut également opter pour le régime réel s’il le souhaite ou si son chiffre d’affaires annuel excède 72 600€ HT. C’est donc tout naturellement la solution la plus répandue pour les professionnels les plus performants.