Mon espace candidat

La liberté de l’entrepreneuriat contre la sécurité du salariat : pourquoi choisir ?

La liberté de l’entrepreneuriat contre la sécurité  du salariat : pourquoi choisir ?

Vous souhaitez travailler en indépendant mais appréciez la sécurité liée au salariat ? Il existe des solutions qui regroupent les meilleurs aspects de chaque situation. Examinons ces différents statuts, leurs avantages et leurs inconvénients.

Un sondage récent réalisé par l'Agence France Entrepreneur a mis en lumière le fait que le salariat n'était plus forcément le statut qui attirait le plus les cadres en France. Le besoin d'être son propre patron, la volonté de générer ses propres revenus ou encore l'envie d'entreprendre sont des motivations qui poussent les Français à envisager d'autres types de métiers ou de façons de travailler.

Pourtant, il subsiste encore quelques freins au moment de se lancer dans l'aventure entrepreneuriale. Parmi les principales craintes, on retrouve le risque d’échec (31%), des investissements financiers jugés trop importants au moment de se lancer (27%) ou encore la peur de ne pas avoir de revenus réguliers. Face à cela, certains statuts émergent et se posent en véritables alternatives comme par exemple le portage salarial, ou l’intrapreneuriat (pour des missions ponctuelles au sein de sa propre entreprise). Certaines entreprises proposent d'allier la liberté de travail idoine à l'entrepreneur à la sécurité liée au statut de salarié. C'est notamment le cas d'Optimhome qui offre grâce au métier de conseiller en immobilier une opportunité de développer une carrière à la hauteur de ses ambitions. Comment se décider ? Voici quelques éléments de réponse pour faire votre choix entre entrepreneuriat et salariat.

Le salariat : de la sécurité mais un manque de liberté

Le salariat est un statut bien précis, régulé par le Code du Travail qui apporte aux salariés d'une entreprise des garanties et une certaine stabilité de l’emploi (en CDD et en CDI). Le salariat garantit notamment un revenu régulier, des avantages sociaux et permet par conséquent de contracter toutes sortes de prêts plus facilement. Pour toute ces raisons, la plupart des professionnels cherchent un poste en entreprise. La difficulté reste toutefois d’obtenir un poste en rapport avec ses diplômes et compétences. Puis de s’y épanouir. Avec l'évolution de plus en plus rapide du travail (digitalisation, robotisation, etc.) et des envies des salariés, moins enclins à “faire carrière” au sein d’une seule entreprise que par le passé, ce statut semble être devenu obsolète. Les entreprises veulent plus de souplesse pour être en phase avec leurs marchés, et les travailleurs veulent plus de mobilité pour changer d’entreprise ou de métier dans la même entreprise. De plus, malgré le développement du télétravail, les entreprises n’offrent que peu de flexibilité aux salariés désireux d’adapter le travail à leur vie et de travailler selon leur propre rythme. L'obligation légale oblige par exemple de travailler entre 35 et 40 heures par semaine, même en période creuse. Cette "rigidité" du Code du Travail laisse peu de place à une organisation agile qui plaît pourtant aux entreprises et aux salariés.

L'entrepreneuriat, l’indépendance à quel prix ?

Le statut d'auto-entrepreneur présente de nombreux avantages pour ceux qui souhaitent lancer leur propre activité. La création de l'entreprise s’effectue en quelques minutes et la gestion administrative est très simple : pas de TVA à collecter à moins de dépasser un certain seuil de chiffre d’affaires (82 800€ pour l’achat ou la vente de biens, 33 200€ pour les prestations de services), déclaration de charges simplifiée, dispense de déclaration de comptes annuels, etc. En revanche, s'il est facile de créer son entreprise, il peut être compliqué de trouver des clients et générer des revenus (61% des micro-entrepreneurs déclaraient un chiffres d’affaires positif en 2017). Le travailleur dit indépendant, ne compte pas ses heures et ne ménage pas ses efforts mais la solitude de son projet entrepreneurial et son manque d'expérience dans ce domaine peut rapidement l’isoler et l’emmener dans des impasses. Ces difficultés chroniques se traduisent alors par une forte instabilité de revenus et un stress supplémentaire face à l’inconnu. Le micro-entrepreneur qui n’est pas forcément habitué à travailler et prendre des décisions seul, va vouloir se tourner vers des espaces de coworking pour rencontrer d'autres professionnels ou rejoindre des associations. Le sentiment d’isolement est en effet une cause d’échec importante d’un projet entrepreneurial.

Le conseiller en immobilier, pour ne plus avoir à faire de choix entre entrepreneuriat et salariat

Nous l'avons évoqué plus haut, certains statuts permettent de mixer les avantages du salariat et de l'entrepreneuriat. Optimhome propose ainsi à ses collaborateurs de profiter de la liberté des micro-entrepreneurs tout en ayant la sécurité des salariés grâce au statut de conseiller commercial dans le cadre du métier de conseiller en immobilier. Comme l'auto-entrepreneur, le conseiller immobilier bénéficie d’une grande souplesse de travail et la possibilité de gérer ses journées à sa convenance. Il doit lui-même gérer la prospection et la gestion clients, ce qui lui donne la possibilité de réaliser un chiffre d'affaires important en fonction de son implication (il n’y a pas de seuil limite). Le conseiller immobilier profite en même temps des avantages du salariat puisqu'il bénéficie d'un accompagnement permanent et d'une formation poussée (notamment en apprenant des techniques de ventes éprouvées). Cette aide précieuse évitera au conseiller immobilier des mois de tâtonnements et d'interrogations ! Il fait ainsi partie d'une équipe et d'une organisation qui répondent présents à chaque étape de son développement. Le statut de conseiller immobilier permet ainsi à tout professionnel désireux de se lancer dans l’aventure de profiter des avantages de l’indépendance sans s'encombrer des inconvénients de l’entrepreneuriat comme la solitude ou la gestion administrative.

Optimhome offre donc la possibilité à ses collaborateurs de s'épanouir dans leur travail tout en ayant une rémunération adaptée à leurs ambitions et leur investissement.

Demande d'informations