Menu

Être conseiller en immobilier indépendant

Contrairement aux agents immobiliers traditionnels en boutique, les conseillers en immobilier indépendants OptimHome exercent leur activité depuis, et autour de leur domicile. Cela consiste à mettre en relation des acheteurs et des vendeurs, à négocier et apporter tous les services en relation avec une transaction immobilière (Appartement, Maison, Terrain, Commerce, etc.)

Les qualités requises pour réussir en tant que conseiller OptimHome sont, en plus d’un intérêt pour l’immobilier, la rigueur, l’organisation, l’indépendance et le dynamisme. Il faut également posséder la fibre commerciale et aimer relever les défis. Cependant l’expérience, même si c’est un plus, n’est pas une obligation puisque OptimHome se charge de votre formation.

Vous travaillez en direct avec les clients vendeurs et acquéreurs

  • Vous trouvez des vendeurs et obtenez des mandats de vente.
  • Vous rencontrez des acheteurs et sélectionnez les biens qui leurs correspondent.

Vous suivez chaque dossier de A à Z

  • Vous réalisez les visites des biens.
  • Vous faites signer des offres d’achat.
  • Vous accompagnez vos clients vendeurs et acheteurs jusqu’à la signature chez le notaire.

Statut du conseiller indépendant

L’immobilier est un secteur d’activité majeur en France. Il est de ce fait très encadré pour le bien de ses nombreux acteurs professionnels et celui des clients, qu’ils soient vendeurs ou acquéreurs.

Le métier d’agent immobilier est régi par la loi 70-9 du 2 janvier 1970 (loi HOGUET) et de son décret d’application du 20 juillet 1972. Il faut donc une carte professionnelle délivrée par la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) pour être AGENT IMMOBILIER.

Dans le modèle OPTIMHOME, les conseillers en immobilier indépendants peuvent exercer leur fonction sans cette carte car c’est OPTIMHOME qui en est détenteur puis vous communique une carte d’habilitation individuelle, également appelée attestation de collaborateur.

OPTIMHOME prend ainsi la responsabilité de la carte professionnelle qui implique les flux financiers avec vos clients et les garantis chez le notaire, ainsi que la responsabilité civile professionnelle.

De votre côté, vous avez l’obligation de souscrire à une assurance RCP (Responsabilité Civile Professionnelle).

Je postule

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+

Vous êtes intéressé ?